Sénégal – Mar Lodj

Vol : Marseille–> Lisbonne –> Dakar

Compagnie aérienne : TAP

Durée du vol : 3,5 heures

Taxi : Dakar –> Mar Lodge

Durée du trajet en taxi : 2,3 heures

Pirogue : Mar Lodj-Farakaba

Durée du trajet en pirogue : 30min

Décalage horaire : – 1 heure

Monnaie : CFA (1 euro = 655,96 CFA)

Contact : +221 77 511 48 96

Période du séjour : 6 au 19 Mars 2018

Budget par personne : 532 euros (incluant le vol, le taxi, le logement en pension complète et les extras)

Les pieds dans l’eau, ce petit campement constitue un endroit bien tranquille. Le restaurant-bar propose une cuisine sénégalaise et européenne. Différentes activités sont organisées par le Farakaba, telles que des balades à pied ou en charrette dans les différents villages de Mar Lodj, à la rencontre de ses habitants. Possibilité de pêche également dans les eaux très poissonneuses du delta. Les chambres sont simples mais propres, toutes possèdent leur salle de bains individuelle. Excellent accueil d’Awa et Iba.

Il n’existe pas d’école de kite sur l’île, mais Pap à l’aide de sa charrue vous fera découvrir les lieux où vous pouvez naviguer.

MAR LODJ

Située dans le delta du Saloum, site inscrit dans la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis le 24 juin 2011, l’île de Mar Lodj ou Mar Lothie est exceptionnelle aussi bien sur le plan humain que naturel.

On parle ailleurs de dialogue islamo-chrétien. À Mar Lodj, île perdue au cœur du Sine Saloum, cette question est réglée depuis longtemps par les populations locales. Mieux, on y vit un dialogue « islamo-christiano-animiste », au milieu d’un voisinage naturel entre savane et mangrove.

Mar Lodj à la croisée des religions

À Mar Lodj, trois arbres différents se détachent de l’ordinaire. Un imposant fromager, un rônier et un caïlcedrat entremêlent leur tronc depuis un passé lointain. Ce phénomène aux apparences naturelles trouve une explication bien enracinée dans la tradition et les croyances des Sérères habitants de cette cité. Il symbolise l’entente entre les trois religions pratiquées sur l’île : l’islam, le christianisme et l’animisme. À l’ombre de ces arbres, des sacrifices sont régulièrement pratiqués mais des personnes viennent aussi y solliciter des bienfaits en y déposant un billet ou une pièce de monnaie dans une calebasse.

Mar Lodj, cité bénie par dame nature

Cette île magnifique présente un écosystème très riche. Entre ses bolongs, ses dunes de sables, et sa proximité avec d’autres localités aussi bénies qu’elle par l’environnement, l’activité touristique y épouse bien les contours de dame nature. Entre autres loisirs, des promenades en pirogue et des excursions de pêche jusqu’à Toubacouta, le village des pêcheurs, des balades en calèche à travers les dunes de sable et des escapades vers les îles aux coquillages au milieu des baobabs millénaires, où l’on observera une multitude d’oiseaux.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter Loic, Marco ou Manuela qui ont eu la change d’y passer 15 jours.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*