Frontignan – 22 Avril 2019

Longtemps nous avons attendu le vent, sans que celui-ci montre le bout de son nez. Puis nous avons aperçu et entendu l’appel des vagues. Alors nous avons mis nos combinaisons histoire de rigoler un peu.
Même sans le kite tu peux glisser.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*